Oertli Beat

Assessment of biodiversity of mountain ponds in Macun (National Park)

Project Number: CH-1993
Project Type: Master
Project Duration: 06/01/2002 - 04/30/2004 project completed
Funding Source: other ,
Project Leader: Prof. Beat Oertli
Institut Terre-Nature-Environnement
HEPIA
150, route de Presinge
1254 Jussy-Genève
Phone: +41 (0)22 546 68 83
e-Mail: beat.oertli(at)hesge.ch
http://hepia.hesge.ch/

related to this project.
for which the project has a relevance.


Research Areas:
Biodiversity

Disciplines:
general biology

Keywords:
biodiversity

Abstract:
Les écosystèmes aquatiques situés en altitude constituent des objets naturels de valeur. Ce constat est maintenant reconnu, et d’importants moyens sont mobilisés actuellement pour améliorer leur connaissance et leur conservation. L’année 2002 est décrétée « année internationale de la montagne » ; l’OFEFP consacre à ce thème son dernier bulletin (OFEFP 2002).
L'unique Parc National de Suisse est situé dans les Grisons (étage alpin). Il fait l'objet d’un agrandissement du périmètre qui comprend un site riche en étangs et petits lacs : le site de Macun (Figure 1). Un monitoring biologique de ce site est actuellement mis en place par le Parc National, l’EAWAG et le bureau d’étude Hydra. Il comprend notamment le suivi de la biodiversité des 6 plus grands plans d’eau (= petits lacs) et de 6 tronçons de rivières. Le travail de diplôme proposé ici projette d’y intégrer également une sélection de plans d’eau de petite taille, dans lesquels la biodiversité serait échantillonnée et évaluée selon la méthodologie standardisée PLOCH (Oertli et al. 2000). Les groupes taxonomiques à prendre en compte sont les macroinvertébrés et les plantes aquatiques.
La recherche scientifique conduite en montagne a clairement démontré que l’altitude constitue l’un des facteurs les plus importants régulant la biodiversité. En réalité, on mesure avec l’altitude l’effet d’autres variables, la principale étant la température.
Dans la régularisation de la biodiversité des étangs de Suisse (Figure 2 ; Oertli et al. 2000), l’altitude est aussi apparue comme le facteur le plus important. Son importance est telle, qu’elle diminue ou masque l’influence d’autres facteurs. Ces facteurs peuvent être naturels (géologie, recouvrement par la végétation, ombrage) mais aussi anthropogènes, étant alors souvent responsables de la dégradation des milieux naturels (ex. : apport excessif de nutriments, réduction de la connectivité, introduction d’espèces, artificialisation des rives). Pour la conservation des écosystèmes aquatiques alpins, il est ainsi indispensable d’identifier et de quantifier le rôle de tous les facteurs gouvernant la biodiversité. Pour révéler ces derniers, il devient alors nécessaire de sélectionner les milieux à étudier dans une tranche d’altitude donnée : par étage (tenant compte de l’altitude et de l’exposition), par zone biogéographique (plateau, alpes), par niveau d’altitude (<800 m, <1500 m).
L’étude PLOCH a déjà établi une base de données « étangs alpins ou subalpins» de Suisse incluant 30 plans d’eau. L’échantillonnage des étangs de Macun élargirait cette base et permettrait une meilleure exploration statistique des relations entre la biodiversité et les variables locales ou régionales (dont les variables liées à la présence de l’homme).


Leading questions:
1. Fournir des informations de base permettant d’améliorer le monitoring de la biodiversité du site de Macun.
  • Evaluation de la biodiversité des petits plans d’eau du site de Macun : inventaire et valeur patrimoniale (en danger et/ou classées sur liste rouge) des espèces.
  • Comparaison avec les autres milieux aquatiques de Macun (cours d’ eau, lacs).

    2. Exploration des relations entre la biodiversité des petits plans d’ eau de montagne de Suisse et les variables locales ou régionales (dont les variables liées à la présence de l’homme).
    Fusion des données de Macun avec celles rassemblées lors de l’ étude PLOCH.
    Traitement statistique des données.


    Publications:
    Hinden, H. (2004). La biodiversité des petits plans d'eau alpins de Suisse. Laboratoire d'Ecologie et de Biologie aquatique. Geneva, University of Geneva: 150p.

    Hinden, H., B. Oertli, et al. (2005). "Alpine pond biodiversity: what are the related environmental variables?" Aquatic Conserv. Mar. Freshw. Ecosyst 15: in press.

    Oertli, B., H. Hinden, et al. (2004). "Was lebt in den zahlreichen Weihern von Macun?" Cratschla 2/2004: 22-23.



    Last update: 12/23/16
    Source of data: ProClim- Research InfoSystem (1993-2020)
    Update the data of project: CH-1993

    Go Back