Vittoz Pascal

Vegetation, soils and humus forms around the lakes of Macun
Végétation, sols et formes d’humus autour des lacs de Macun


Project Number: CH-4927
Project Type: Master
Project Duration: 03/01/2015 - 04/30/2016 project completed
Funding Source: other ,
Project Leader: Dr. Pascal Vittoz
Maître d'enseignement et de recherche
Institut des dynamiques de la surface terrestre, IDYST
Université de Lausanne
Géopolis
1015 Lausanne
Phone: +41 (0) 24 692 43 67 ; +41 (0) 21 692 35 30
FAX: +41 (0) 21 692 35 05
e-Mail: pascal.vittoz(at)unil.ch
http://www.unil.ch/idyst
Metadata: http://www.parcs.ch/snp/mmd_fullentry.php?docu_id=34263

related to this project.
for which the project has a relevance.


Research Areas:
Biodiversity

Disciplines:
computation sciences
botanics

Keywords:
Macun
Swiss National Parc
vegetation ecology
vegetation map
soil
plant communities
humus
alpine belt

Abstract:
Resumé

Le plateau des lacs de Macun, situé entre 2600 et 3000 m d’altitude, et intégré au Parc national suisse depuis août 2000, est un écosystème alpin, sur roches siliceuses et modelé par de nombreux phénomènes périglaciaires. L’étude précise de la végétation, des sols et des formes d’humus de cette zone permet de construire une base de connaissances en vue notamment de suivis à long terme dans le Parc, particulièrement intéressants en lien avec les évolutions prédites causées par les changements climatiques. Ce travail permet aussi d’apporter des descriptions et pistes supplémentaires concernant les particularités de l’écosystème alpin, encore relativement peu étudié au niveau des sols et des humus.

La végétation a été abordée selon l’approche classique de phytosociologie: les alliances de l’Androsacion alpinae, du Caricion curvulae et du Salicion herbaceae ainsi que leurs multiples associations, sous-associations et faciès ont été observées et décrites, ainsi qu’un groupement de plusieurs alliances de moindre importance (au total, 23 groupements végétaux). Des analyses numériques (via des techniques de clustering) ont ensuite permis de confirmer les communautés végétales observées sur le terrain et d’établir une carte complète de la végétation au niveau de l’association (ainsi que sous-association et faciès pour certains cas). L’étude d’un ancien carré de végétation établi par Braun-Blanquet (retrouvé en juillet 2015) donne une base pour l’étude stationnelle du Polytrichetum
sexangularis.

Les formes d’humus, étudiées dans chacune des associations végétales bien définies, sont décrites et classifiées afin d’en illustrer la diversité dans le cirque, et de compléter les connaissances actuelles sur les épisolums humifères alpins. Quatre types d’humus ont été identifiés : Oligomulls, Dysmulls, Parahumus et Euanmoor ; contrairement à certaines attentes, aucune forme de type moder ou mor n’a été observée. La dégradation est donc importante à ces altitudes.

La typologie des sols de Macun permet ensuite de compléter le tableau de cet écosystème : 8 références différentes ont été observées, allant de sols minces et jeunes à des sols très développés : LITHOSOL, REGOSOL, RANKOSOL, FLUVIOSOL, COLLUVIOSOL, BRUNISOL, ALOCRISOL, PODZOSOL. Les facteurs prépondérants dans leur répartion semblent être la stabilité du substrat et la présence de l’eau.

L’analyse et la cartographie précise des associations et sous-associations végétales ayant permis d’avoir une base solide pour ensuite les lier aux sols et aux formes d’humus, des correspondances entre la végétation, les formes d’humus et les sols ont été faites, et une répartition “type” de ces ensembles a été proposée.

Publications:
Favre B. & Wietlisbach W. (2016). Végétation, sols et formes d’humus autour des lacs de Macun. Travail de master, Université de Lausanne, 109 p. + annexes.


Last update: 3/27/18
Source of data: ProClim- Research InfoSystem (1993-2020)
Update the data of project: CH-4927

Go Back